• Home »
  • Culture »
  • Lorsque la passion des livres peut conduire à un crime (Anatole France)

Lorsque la passion des livres peut conduire à un crime (Anatole France)

Sans le savoir, nous demeurons à côté de mystérieux personnages résidant en marge de la société.

Ils fréquentent des endroits confidentiels et vivent dans un monde clos où nul n’a vraiment accès.

Voilà donc des êtres totalement incontrôlables du commun des mortels.

Mais de qui peut-il donc s’agir ?

Il pourrait s’agir de membres d’une confrérie ésotérique ou de dangereux délinquants récidivistes…

En l’occurrence, il n’est question ici que de simples bibliophiles, c’est à dire d’amateurs de livres.

Si leur nombre tend à diminuer, leur pouvoir reste immense avec la masse d’ouvrages en leur possession…

Sylvestre Bonnard, membre de l’Institut, apparemment inoffensif, illustre particulièrement la dangerosité du collectionneur de livres.

Il sera tenté de commettre un « crime » qui nous sera révélé sous la plume d’Anatole France.

http://www.gazettelitteraire.com/article-sur-la-piste-des-bibliophiles-perdus-63394910.html

 

Lorsque la passion des livres peut conduire à un crime (Anatole France)
Notez cet article !