La nourriture du corps et de l’esprit

La Gazette Littéraire propose dans le cadre de son étude abordable de considérer la nourriture sous un angle différent.

Loin de ne satisfaire que nos besoins primordiaux, la nourriture joue également un rôle éminemment symbolique.

C’est ainsi qu’à l’appui de deux livres majeurs de la littérature, il sera démontré l’importance que revêtent désir et du partage dans nos agapes.

Les Nourritures Terrestres d’André Gide proposent une problématique de la faim et de la soif nécessaire pour exister de manière authentique. Tout est prétexte à la redécouverte de ce qui fait la richesse d’une vie pleinement assumée.

Dans Le festin de Babette de Karen Blixen, l’opposition entre rigorisme et partage est manifeste. La leçon de vie sera dispensée par une servante qui rappellera que la convivialité est inscrite dans le cœur de l’homme.

 

 

http://www.gazettelitteraire.com/article-la-nourriture-du-corps-et-de-l-esprit-dans-la-litterature-66949641.html

La nourriture du corps et de l’esprit
Notez cet article !