Le marché de l’immobilier en 2011

Après deux ans de baisse continue, tout le monde se doutait bien que les taux de prêt finiraient par remonter. C’est ce qui s’est produit en décembre 2010.

Mais ce que les professionnels n’avaient pas imaginé, c’est que cette hausse se généraliserait et se poursuivrait, fragilisant un marché de l’immobilier qui venait de sortir d’une année marquée par une forte hausse des ventes.

Il est vrai que l’immobilier ancien s’est particulièrement bien porté avec une nette augmentation du nombre de signatures de compromis de vente. La construction de maisons individuelles, d’après l’UMF (l’Union des Maisons Françaises) a semble-t-il également sorti son épingle du jeu.

D’autre part, les nouvelles mesures du prêt à taux zéro semblent porter leurs fruits. Pour information, le nouveau PTZ 2011 va permettre aux classes moyennes de bénéficier du dispositif, alors qu’elles en étaient exclues jusqu’alors. De quoi autoriser les professionnels à un certain optimisme, même s’il faudra sans doute attendre encore un peu avant de tracer des perspectives immobilières pour 2011.

 

VN:R_U [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)