Économie d’énergie et réduction d’impôt

En plus du confort et de la réduction du montant de la facture d’électricité, les avantages de la rénovation énergétique du bâtiment s’étendent aussi sur les charges fiscales. L’État accorde un crédit d’impôt aux particuliers qui investissent dans des travaux d’économie d’énergie. Toutefois, ce dispositif de défiscalisation exige le respect de certaines conditions.

Ce qu’il faut savoir sur les travaux d’économie d’énergie

Vous pouvez améliorer le confort de votre maison tout en limitant vos dépenses énergétiques et en réduisant vos factures d’électricité. Plusieurs alternatives s’offrent à vous, comme le remplacement ou l’entretien régulier de la chaudière, l’installation d’une fenêtre à double vitrage, ou encore l’isolation des combles. La réalisation d’un bilan de consommation s’avère être indispensable avant de choisir la solution la plus appropriée à votre situation. Le coût de ces travaux varie en fonction de l’état et des caractéristiques de votre logement. Le crédit d’impôt peut vous servir à financer votre projet. Vous trouverez plus d’informations sur lemagdelimmobilier.com. Si vous avez déjà souscrit d’autres crédits, vous y découvrirez aussi des conseils pratiques pour regrouper vos prêts et réduire vos mensualités.

Logement et équipements concernés par la défiscalisation

Pour être éligible à une défiscalisation, votre projet de rénovation énergétique doit porter sur un logement de plus de 2 ans d’ancienneté. Il doit représenter votre résidence principale. La réforme fiscale concerne aussi bien les propriétaires que les locataires du moment qu’ils répondent aux critères imposés par la loi. Les travaux doivent être réalisés par une entreprise soumise au label RGE. À défaut, ils ne pourront pas être éligibles à la défiscalisation. Pour bénéficier du crédit d’impôt, vous pouvez acquérir une chaudière à condensation, isoler la toiture ou installer un chauffe-eau solaire. Le site Le Mag de L’Immobilier expose aussi d’autres solutions permettant aux contribuables de réduire leurs charges fiscales et d’améliorer leur situation financière.

Économie d’énergie et réduction d’impôt
Notez cet article !